DES EMEUTES ! POUR BAISSER LE CHIFFRE DES AGRESSIONS.

Publié le par jeune nation

Comme tous les matins je me suis rendu à mon travail. Sur mon passage j’achète le journal pour me tenir informé de l’actualité nationale et internationale.

On trouve parfois des articles très intéressants. Généralement ces informations ne sont pas traitées par les médias télévisuels.

J’ouvre le journal, je commence à le survoler et à entreprendre ma revue de presse en attendant mon train à la gare.

Je tombe sur un article qui affirme que les violences aux personnes ont baissé pour la première fois depuis 30 mois.

Le titre m’accroche et m’interpelle. Je me dis que pour une fois le gouvernement commence à mettre en application une de ses mesures et promesses électorales. Vous me direz, il serait temps.

Je commence à lire l’article en question. Et là je crois rêver. L’article affirme sans honte que « Pour la première fois depuis trente mois, le nombre d’atteintes volontaires à l’intégrité physique enregistre une légère baisse (- 0,1%) et celle du nombre d’atteintes aux biens se poursuit, selon le bilan mensuel de l’Observatoire national de la délinquance (OND) publié lundi ». Il est ajouté qu’ « En novembre 2007, en comparant les faits constatés par périodes de 12 mois consécutifs, pour la première fois depuis mai 2005 le nombre (d’atteintes aux personnes) n’augmente plus ».

Je constate simplement une chose : pendant que le président de la République et le gouvernement lancent de belles onomatopées flatulentes et des leçons de démocratie au Monde entier et comble du grotesque, le mensonge et le mépris contre les citoyens français atteint son paroxysme.

Il n’y a rien de plus scandaleux et de plus choquant de lire de tels chiffres. Les citoyens français qui vivent dans les banlieues et les zones de non-droits savent que si ils se font agresser physiquement, ils n’oseront pas porter plainte par peur des représailles et du laxisme patent de l’administration policière et judiciaire.

On peut comprendre pourquoi les statistiques ne grossissent pas, alors que les agressions de plus en plus violentes augmentent de façon alarmante.

Il est certain que les bobos démagogues des beaux quartiers aisées ne connaissent ni la situation sociétale dans ces quartiers, ni le mode de vie qui prend couteau à la gorge les français.

Ainsi donc pour la presse la violence physique serait en baisse. Nous aimerions sincèrement le croire et le souhaiter.

En tout cas, ni Anne-Lorraine Schmitt et ni ces milliers de citoyens de Villiers-le-Bel n’auront pu profiter de l’optimisme politique et médiatique au sujet de ces chiffres en baisse. De plus, ils ne seront pas plus savourés par ces centaines de milliers de Français qui se font agresser ou brûler leur voiture.

Néanmoins, nous pouvons féliciter le magnifique tour d’illusionnisme entrepris par ces démagogues d’un jour.


Toutefois soyons rassuré… Maintenant nous savons que les prochaines émeutes qui enflammeront nos villes durant plusieurs semaines entraîneront à coup sûr une baisse des agressions d’au moins 0,1%.

chronique politique de Gregory Gennaro
4757ca6962d72als-Anne-Lorraine-Schmitt.jpg  
Anne-Lorraine Shmitt, comme tant d'autres des nôtres sont inintéressants pour la presse...

Publié dans International

Commenter cet article