Un jeune du NPD assassiné par "une bande urbaine".

Publié le par jeune nation

 
 Suite au drame qui s'est déroulé la nuit du 4 au 5 Avril 2008 à Stolberg en Allemagne, par l'assassinat d'un jeune homme âgé de 19 ans seulement, les militants de JEUNE NATION tiennent à faire part de leurs condoléances, tant dans la douleur de la famille concernée, que dans la colère que les militants peuvent éprouver.

 Cet acte immoral que nous seuls appelons meurtre semble autorisé contre les gens comme nous, et Claus Cremer n'exagère rien  quand  il fait allusion à la responsabilité des partis institutionnels qui diabolisent nos milieux, en même temps que cette dictature à masque démocratique se dévoile au fil des années. L' approche des élections en est la meilleure preuve.
Pour  les gens comme nous, une telle autorisation de haine extrême de la part de l'état a déjà été vécue par les italiens durant les années de plomb.

Nous ne pouvons rester indifférents à ce qui se passe à côté de chez nous, lorsqu'un militant nationaliste est pris pour cible ce sont tout les militants de notre camp qui sont pris pour cible.
Et si certains d'entre nous ont subi parfois quelques blessures légères, ces blessures pourraient devenir plus lourdes, comme cela a été le cas aussi pour un Français dont la date de son décès n'a pas été oubliée.
A moins d'être ouvertement anarchiste pour obtenir des circonstances atténuantes, il faut savoir que l'on ne peut pas compter sur les tribunaux pour obtenir une digne justice, mais on espère que les crapules soient retrouvées au plus vite.

En sa mémoire, une journée sera organisée le 26 Avril. Les détails suivront.
JN.

Merci aux camarades qui ont participé à la mise en oeuvre cet article

Publié dans Jeune Nation

Commenter cet article